Kasher… meilleur que le saucisson industriel!

Voici une recette que je fais depuis peu de temps mais que je trouve super pour garnir les sandwiches et autres tartines.

Pour la réaliser, je me suis inspirée de ma recette de boudin blanc, dont je ne crois pas vous avoir parlé d’ailleurs (ce sera pour un autre article). En fait, j’ai combiné cette recette avec celle du kasher (ou cachir ou cacher…même mon prince marocain qui en mange souvent ne sait pas comment ça s’écrit!). Mais dans le catalogue d’un supermarché en ligne au Maroc, cela s’écrit kasher. Ce sera kasher donc!

Kasher

Kasher

Ingrédients

– 350 g de tofu ferme
– 350 g de poulet
– 6 c.à soupe de semoule de blé fine
– 100 ml d’huile d’olive
– 2 gousses d’ail
– 1 c.à café de graines de fenouil
– sel, poivre
– épices à agneau
– persil au goût

Préparation

1. Couper le poulet en petits morceaux. En mettre une partie dans le robot-coupe et commencer à mixer. Ajouter progressivement le reste de poulet et continuer à mixer pour obtenir un mélange assez fin. Réserver.

2. Broyer les graines de fenouil au mortier. Mixer le tofu au robot-coupe avec l’ail, les graines de fenouil broyées et les épices pour obtenir un mélange soyeux (au besoin, rajouter une touche de lait pour homogénéiser). Saler et poivrer.

3. Dans un plat, combiner le tofu avec le poulet, la semoule, l’huile d’olive et le persil. Bien amalgamer le tout. Pour tester le goût final, prendre une petite cuillère de mélange et le cuire quelques secondes au micro-ondes. Rectifier l’assaisonnement au besoin.

4. Dérouler un beau morceau de papier ciré et verser le mélange dessus. Former un boudin assez épais et rouler dans le papier ciré. Fermer les bouts en repliant les côtés du papier. Enfermer dans un morceau de filet à rôti pour tenir le tout bien serré. Si vous n’avez pas, enrouler le tout dans une feuille de papier aluminium.

Kasher

Kasher

5. Cuire dans le four préchauffé à 150°C, dans un bain-marie couvert pendant 1 heure environ. Il faut que le saucisson soit ferme au toucher. Sortir du four et laisser refroidir.

6. Pour servir, couper de fines tranches qui serviront à garnir des sandwiches ou des cubes  pour d’autres préparations.

On peut bien sûr, comme d’habitude, varier les goûts en changeant les épices.

Bon appétit!

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :