Parfois, il faut savoir tenir sa langue…ou en payer les conséquences !

Petit retour sur mes vacances d’automne durant lesquelles mes journées ont été remplies d’expérimentations culinaires. J’avais tellement à faire, et à vous faire partager, que j’ai oublié de vous parler de moi et de ma grande gueule…spontanéité!

J’avais eu dans l’idée de faire plein de choses différentes durant mes deux semaines de vacances mais parfois les circonstances en décident autrement.

Vous vous souvenez de ma voisine, celle qui est si gentille…et bien, elle avait (et elle a toujours!) dans son jardin une magnifique vigne (cultivée celle-là) qui portait de belles grappes de raisins bien mûrs. Comme je lui avais apporté un pot de ma confiture de raisins sauvages, elle m’a demandé si, par hasard, on pouvait en faire aussi avec ses raisins…pas de problème, répondis-je!

Donc, j’ai hérité de 10 kg de raisins…J’en avais déjà convoyé une partie jusque dans ma cuisine et hier, j’ai été chercher le reste. Ce que j’avais oublié, c’est qu’il y avait une autre vigne qui se cachait derrière la maison…son mari, une crème d’homme, me montre le chemin et, en passant (les yeux qui trainent vous vous rappelez) je vois un sureau porteur de sublimes grappes de petites baies noires. Avec plein de spontanéité, je dis…tiens, sais-tu qu’on peut aussi manger les fruits du sureau…que ne me suis-je tue? J’ai donc reçu, en prime, 4 kg de baies de sureau!!

Après avoir passé plusieurs soirées à égrener tout ça, j’ai décidé de mettre une partie des raisins au congélateur pour en faire des trucs (?) plus tard et j’ai fait 6 pots de confiture de raisins avec la même recette que celle de la confiture de raisins sauvages. Je me suis inspirée de cette recette-là aussi (puisqu’elle fonctionne bien) pour faire 12 pots de confiture de sureau. La recette ci-dessous est pour 6 pots.

Ingrédients

– 2 kg de baies de sureau
– 800 g de pommes
– 1 kg de sucre cristallisé
– 6 g d’agar-agar

Préparation

1. Égrener le sureau et les rincer à l’eau tiède.

2. Couper les pommes en cubes sans enlever le cœur ni la peau.

3. Mettre tous les fruits dans un saladier et couvrir avec le sucre. Laisser reposer au frais toute une nuit au moins.

4. Verser le contenu du saladier dans une grande casserole et amener doucement à ébulition puis baisser le feu et cuire à feu moyen pendant 20 minutes.

5. Passer les fruits au passe-vite (moulin à légumes) pour obtenir une purée de fruits sans pépins et sans peau.

6. Remettre la purée de fruits dans la casserole et remonter doucement la température. Pendant ce temps, diluer l’agar-agar dans un peu d’eau et l’ajouter au mélange. Amener à ébullition et cuire 2 minutes en mélangeant constamment.

7. Enlever du feu et remplir les pots à confiture en laissant 1 cm libre. Fermer les pots tout de suite et laisser refroidir.

Bon appétit!

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :