Ris de veau – préliminaires…et conclusion.

Certains d’entre vous sont sûrement familiers avec l’utilisation des ris de veau mais pour les autres, comme moi, qui voudraient se lancer dans la préparation de cet abat de choix, voici quelques trucs préliminaires que j’ai expérimentés.

Le ris de veau est une glande – le thymus – située à l’entrée de la poitrine, devant la trachée, et qui disparaît à l’âge adulte (Wikipédia).

Un conseil avant de commencer : les ris de veau sont assez fastidieux à nettoyer. Je vous suggère donc, si comme moi vous êtes seul à en manger, d’en préparer une quantité plus importante, et de congeler ensuite de petites portions que vous pourrez accommoder plus tard.

Avant de pouvoir utiliser les ris de veau en cuisine, il faut les parer, opération qui consiste à enlever les parties non désirables. Il existe plusieurs façons de faire. Je vous livre la mienne, qui n’est peut-être pas la plus rapide ni la plus simple, mais qui est celle qui me convient, car elle offre comme résultat des morceaux de ris de veau nickels de la taille d’une bouchée. (Note à mon père : j’ai essayé ta façon de faire, en faisant blanchir les ris de veau avant de les parer mais je ne suis pas convaincue que ce soit plus facile).

Avant de débuter, il faudra faire dégorger les ris de veau pour enlever le sang résiduel. Pour cela, remplir un grand bol d’eau bien froide salée et simplement y déposer les ris de veau. Laisser dégorger 3 ou 4 heures. Personnellement, je renouvelle l’eau de trempage aux deux heures. Au bout de 4 heures, égoutter les ris de veau.

Ris de veau

Ris de veau

C’est ici qu’intervient la patience car il faut maintenant enlever délicatement les membranes qui entoure les ris de veau. Pour 1kg, ça m’a pris 1 heure mais je peux vous dire que le résultat en bouche est vraiment parfait.

Voici ce que j’ai obtenu : plein de petits morceaux de pur bonheur!

Ris de veau

Ris de veau

Il reste maintenant à les cuisiner. Pour une première fois, et afin de bien pouvoir apprécier le goût du produit, je les ai cuisinés le plus naturellement possible. Cette recette peut se servir en entrée avec une une petite salade.

Voici donc les bouchées de ris de veau croustillantes.

Bouchées ris de veau

Bouchées ris de veau

Ingrédients

– 5 ou 6 morceaux de ris de veau de la taille d’une bouchée

– un peu de farine

– sel et poivre

– un peu de beurre

Préparation

1. Dans un sac en plastique, mettre un peu de farine assaisonnée de sel et de poivre. Mettre les morceaux de ris de veau dans le sac et secouer afin de bien les enrober de farine.

2. Faire chauffer un peu de beurre dans un poêle sur feu vif. Y jeter les morceaux de ris de veau et frire dans le beurre sur toutes les faces jusqu’à ce que les bouchées soient bien croustillantes.

3. Servir chaud avec un trait de jus de citron ou une pointe de mayonnaise à l’estragon.

Bon appétit!

Note: Très bon et cuisson parfaite! Maintenant, on se lance dans les recettes plus complexes.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :