Rfissa au poulet et aux lentilles

Comme vous l’avez sans doute remarqué, j’ai un peu délaissé mon blog de cuisine ces derniers temps. mais cela ne veut pas dire que je n’ai pas cuisiné…au contraire!

Une des raisons première à mon silence c’est que les dernières vacances de Noel, je les ai enfin passées avec mon petit prince berbère. Nous avons passé seulement dix jours ensemble mais ils furent riches en émotions après 4 ans d’attente. Riches en émotions aussi car dès le deuxième jour, nous fûmes réveillés en pleine nuit par le décès du locataire du rez-de-chaussée. J’ai donc assisté à la levée du corps et à son départ pour la mosquée.

Mais la joie est vite revenue dans la maison puisque ma belle-soeur a accouché d’une petite fille dans la nuit du 24 décembre. Eh oui, une vie s’en va, une autre arrive!

Mais après, ce fût la folie parce qu’à la suite d’une naissance, on reçoit la famille durant 7 jours. Et durant ces 7 jours, on a mangé une seule chose….du rfissa!

Le rfissa est fait à partir de rghaif (ou msemen) que l’on déchire à la main dans un grand plat pour ensuite le recouvrir d’un poulet aux lentilles et oignons et du bouillon de cuisson. Le rghaif est une sorte feuilleté marocain que l’on mange nature mais que l’on peut aussi farcir. Pour cette recette, la famille utilise la pâte à rghaif mais sans faire le pliage traditionnel. Je vous reviendrai avec la recette des rghaifs traditionnels plus tard.

J’avais déjà tenté de réaliser des rghaifs une seule fois à la maison mais je peux vous dire que maintenant, je pourrais vous en faire les yeux fermés puisqu’étant la femme du fils aîné, je me suis fait un devoir d’être à la préparation des rghaifs et plus précisément à leur mise en forme. J’y ai passé une journée entière!

Je vous parlerai plus tard d’autres recettes que j’ai goûtées là-bas mais pour l’heure, allons-y pour le rfissa! Armez-vous de patience! mais le résultat en vaut la peine!

Ah oui, il faut aussi que je vous dise que le rfissa se sert dans un grand plat au milieu de la table et que chacun se sert avec les doigts. Délicieux, et oh combien relaxant d’être débarrassé des conventions occidentales pour un temps! Inquiétez-vous pas Pops et nanou, je sais encore comment manger avec des ustensiles! 😉

Allons-y, on fait du rfissa!

Rfissa

Rfissa

Ingrédients :

– 1 poulet coupé en morceaux
– 3 c. à s. d’huile d’olive
– 500 g d’oignons émincés
– 150 g de lentilles
– 2 c. à s. de graines de fenugrec
– 1 c. a c. de gingembre
– Sel
– 1/2 c.à c. de safran
– 1 c. à c. de curcuma
– 1/2 c. à c. de poivre
– 2 c. à c. de ras el hanout
– 1 noisette de beurre salé (ou de smen si possible)

Pâte

– 250 g de farine
– 250 g de semoule de blé fine
– 1 verre d’huile
– eau tiède

Préparation :

1. Mettre la farine, la semoule et le sel dans un grand plat. Mélanger le tout. Ajouter de l’eau en pétrissant. La pâte est à bonne consistance quand elle n’est ni trop molle ni trop ferme mais un peu rugueuse. Formez une grosse boule et la laisser de côté recouverte d’un linge à vaiselle.

2. Dans une cocotte, mettre l »huile d’olive à chauffer. Y placer les morceaux de poulet, saler, poivrer et ajoutez le curcuma.

3. Mettez la cocotte à feu doux en surveillant que ça ne brûle pas, retournez les morceaux de poulet régulièrement.

4. Émincer les oignons.

5. Une fois que les morceaux de poulet commencent à dorer, ajouter les oignons, les lentilles, environ 1.5 l d’eau et les épices. Fermer la cocotte et laisser cuire doucement sur feu doux.

6. Huiler les mains et faire des petites boules d’environ 4 cm de diamètre avec la pâte. Les disposer sur un plateau huilé.

7. Prendre une petite boule et l’étaler finement à la main sur une surface huilée pour qu’elle soit presque transparente. Répéter l’opération pour toutes les boules.

Rghaif

Rghaif

8. Faire chauffer une crêpière sans matière grasse, prendre un rond de pâte et le poser sur la poêle chaude. Faire cuire un côté et quand la pâte n’est plus crue au dessus, la retourner pour quelques secondes. Réserver entre deux linges à vaiselle. Faire la même chose pour toute la pâte. Il existe une méthode plus rapide que j’ai apprise des femmes là-bas pour cuire plus de pâte en même temps (voir note plus bas).

9. Au fur et à mesure de la cuisson, découper les pâtes cuites en petits morceaux avec les mains (attention, c’est chaud!) et les disposer dans le plat de service.

Rghaif

Rghaif

10. Quand le poulet est cuit, enlever la cocotte du feu, ajouter la noisette de beurre salé.

11. Ajouter les morceaux de poulet avec les oignons et les lentilles par-dessus les pâtes et verser le bouillon sur le tout.

12. Servir aussitôt.

Note : pour cuire plus de pâtes en même temps, il faut prendre une boule de pâte et l’aplatir un peu puis huiler le dessus et le saupoudrer de semoule fine. Ajouter ensuite une autre boule aplatie par-dessus et répéter le même processus pour avoir trois couches superposées. Reprendre alors la même méthode que celle décrite au point 7 mais le résultat sera moins transparent. Cuire de la même manière. Avant de déchirer la pâte avec les doigts, séparer les différentes couches qui devraient se détacher facilement l’une de l’autre.

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :